Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 21:10

Je n'ai pas trouvé le temps d'écrire ce compte-rendu à chaud, il risque donc d'être passablement édulcoré, mais bon je vais faire de mon mieux, mes tournois en live sont si peu fréquents que ce serait dommage de ne pas écrire au moins quelques lignes dessus!

 

Si mon arrivée à Deauville l'été dernier s'était révélée plutôt épique, cette fois-ci j'arrivais tranquillement sur place aux alentours de midi, pour un tournoi prévu à 16h30, j'étais donc large!

 

Cela m'a laissé le temps de me faire un petit plaisir gastronomique en mangeant sur la plage :

 

Photo0131.jpg

Vue depuis ma table, y'a pire!

 

Photo0133.jpg

L'entrée : camembert rôti au miel, pour mettre en appétit...

 

Photo0134.jpg

Une excellente pizza poulet-curry-poivrons-crême fraîche accompagné d'une pression, j'ai été raisonnable je n'ai pas pris de dessert!

 

Un petite promenade digestive sur la plage, et j'allais ensuite déposer mes affaires à l'hôtel Normandy tout proche :

 

Photo0145.jpg

 

Photo0136.jpg

 

Photo0138.jpg

 

Puis il était l'heure de se rendre au casino pour les formalités d'inscription à ce tournoi deepstack à 150€ de buy-in.

 

Photo0139.jpg

 

30 joueurs au départ, pour 4 places payées, je m'étais donné quelques niveaux pour prendre la température à la table. je n'ai eu besoin que de quelques mains pour me faire une bonne idée de ce qui allait m'attendre : à ma table (de 9 avant l'arrivée d'un retardataire) 7 joueurs se connaissaient, des habitués des lieux, surtout joueurs de cash game.

Cela promettait des coups fantasques et des agressions marquées à mon encontre, je m'y attendais!

 

3ème main du tournoi, je ne suis pas dans le coup : le joueur en face de moi, grande gueule plutôt sympa par aileurs mais qui joue le rôle de celui qui n'a peur de rien et à qui on ne la fait pas, relance, est surrelancé, et envoie son tapis!

On ne va pas s'ennuyer!

 

Les autres se marrent, il rétorque "On ne va pas rester là toute la nuit!"

Un autre renchérit "Oui, après tout c'est même pas une cave!". Ok, ils jouent tous en cash game, avec une cave de 200€, ils n'auront pas peur de buster puisqu'ils iront ensuite sur une table de cash.

 

Dangereux donc, mais en cas de bonne main cela peut être très profitable. Pour la petite histoire tout le monde se couche et il montre les As... ok, on va dire que ça doit être à cause de l'historique entre eux...

 

La main suivante c'est moi qui trouve les As (presque un peu tôt, pas si facile de rentabiliser sans trop prendre de risque dès le 1er niveau): à 4 joueurs au départ, un seul me suivra suite à ma surrelance préflop, celui-là même qui venait de shove avec les As. Sur un flop 7K5 sans risque de couleur je misais la moitié du pot, qu'il payait, j'effectuais un deuxième barrel d'environ la moitié du pot sur le turn 9 (pouvait-il être rentré avec 68? K9?), encore payé! La river n'apportait pas grand chose, et je décidais de remettre un 3ème barrel (toujours la moitié du pot, le plus illisible possible), encore payé! Aïe! En général c'est plutôt mauvais signe et ma paire, fut-elle d'As, me semblait bien fragile au moment du showdown! Contre toute attente il montrait K8o et j'emportais unn gros pot, je n'en espérais pas tant!

 

La main suivante je trouvais 99 (le rush si tôt me fait toujours un peu peur pour la suite), mais perdais pas mal de jetons en étant obligé de folder river sur le board 788KA (vilain raise, je 3bet avec 99, il call, il check au flop, je cbet un peu plus de la moitié du pot, il call, je check le turn, il minbet, je call car il peut très bien utiliser mon check pour bluffer, mais il envoie assez cher sur la river : le hero call me paraît compliqué, le shove aussi (je le vois assez bien sur AK quand même, voire un 8), je préfère abandonner le coup et rester au-dessus du stack de départ. Vous l'auriez joué comment?

 

Bien sûr après un tel départ je n'allais plus rien voir, ne parvenant jusqu'à la fin qu'à me maintenir vers les 12000 jetons, malgré les blinds qui finalement montaient vite (et les antes présents très rapidement).

 

Je ne gagnais plus un coup au showdown, mais parvenait à voler de temps en temps (pas facile tellement ils étaient calling station, quel dommage de ne pas avoir retouché de belles mains ou de bons flops), effectuant par exemple un 3bet light préflop avec 67s, puis surrelançant encore au flop l'ouvreur initial avec un tirage quinte. Ce joueur était un peu plus serré que les autres, il hésitera longtemps, puis finira par folder. Il me demandera dans la foulée ce que j'aurais fait s'il avait envoyé son tapis, j'ai répondu avec un grand sourire que j'aurais lâché ma merguez, histoire de prendre un max en cas de belle main plus tard. Malheureusement aucune main meilleure que A5o ne viendra par la suite, à part une paire de 6 : je paie une minraise, un autre surrelance, un dernier 4bet, je me couche sagement, mais dommage car le flop A6x m'aurait permis de prendre gros face à QQ et AK. Malgré tout fold logique donc pas de regrets.

 

Les sorties allaient bon train, la structure rattrapant tout le monde, j'atteignais le diner break avec 12000 jetons, mais les blinds allaient passer à 400/800 au retour.

 

Un panini avalé au bar du casino en regardant une compétition de skate board, et une heure plus tard j'étais prêt à prendre des risques pour doubler ou sortir. Je n'étais pas sûr que cela soit la meilleure solution, car avec la structure on pouvait se laisser tomber à 4 blinds et avoir toujours un peu de fold equity, et surtout revenir très vite dans la partie en cas de double up. Mais je ne voulais pas non plus attendre de mourir sans avoir combattu. Je comptais profiter de l'image sérieuse que j'avais reconstruite depuis mon 3bet light avec 67.

 

Vers 21h je trouvais enfin une belle main : AJs, au bouton qui plus est!

 

Un joueur minraisait UTG +2, le gros stack de la table callait, c'était le spot idéal pour squeeze (enfin je crois), mais le gros stack pouvait avoir n'importe quoi pour juste caller, y compris une petite paire.

 

J'avais entendu Neuville25 (leader au classement annuel et mensuel des MTT sur PS, qui joue entre 40 et 45 tournois par soir) défendre l'idée d'un simple call dans ce cas de figure, voir un flop et aviser, quitte à lâcher le coup, car avec le stack restant il pouvait attendre de trouver un spot plus sûr (la vidéo est sur le site de pokestars live).

 

Pas forcément convaincu, mais j'ai mis un peu trop de temps pour y réfléchir, du coup un shove aurait sans doute été perçu comme un arrachage, quoi que... (sans doute surtout que je voulais profiter encore un peu d'être dans le tournoi). J'ai donc juste payé.

 

Le croupier dévoilait un flop hauteur J assez magique pour moi, le relanceur initial faisait un petit donk bet assez étrange (sauf trap de sa part, car devenant short par la même occasion), le gros stack callait encore (je l'ai donc mis sur une main très moyenne).

 

Cette fois-ci plus d'hésitation j'envoyais mes 10000 derniers jetons, le gars devenu short marmonnait qu'il était obligé de payer, trop engagé dans le coup (il devait lui rester 5000 jetons), et le gros stack entamait une longue litanie de râleries, qu'un de nous avait forcément une grosse paire, sans doute moi d'ailleurs, que cela représentait presque la moitié de son stack, etc. Au bout de longues minutes il finissait par payer.

 

Le short montrait AQ et le chipleader AK! Good flop pour moi, mais comment ont-ils joué le coup? Incroyable! Comment le chipleader peut-il ne pas isoler préflop?

 

Bref à ce moment j'ai 75% de chance de pratiquement tripler, à 16 left. Malheureusement la Q au turn ne me laissait plus que le side pot, et le T river apportait une quinte à AK qui nous sortait violemment.

 

15ème sur 30, pas beaucoup plus de réussite en live qu'online en ce moment!

 

Mais bon, expérience sympa malgré tout, je me suis bien amusé!

 

Après un petit tour et un coup de fil à ma femme et mes enfants n'ayant pas pu m'accompagner, je finissais à l'hôtel par jouer quelques MTT et me faire salir KK par A6o entre autres, lol je ne suis pas comme Stéfal, je ne perfe pas après un live!

 

Une bonne nuit car j'étais assez crevé quand même finalement, un bon petit déj, l'air frais du matin sur la terrasse de l'hôtel, et je regagnais mes pénates avec quelques souvenirs de plus!

 

Photo0141.jpg

 

Photo0142.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mad_thorgal
commenter cet article

commentaires

Romain@devenir croupier 09/05/2013 16:21


Aaah les joueurs de cash en tournoi

mad_thorgal 09/05/2013 20:39



J'étais de petite blind avec 99.


J'ai hésité, j'aurais en effet dû continuer d'agresser sur le K au turn...



Ricardo 09/05/2013 15:31


Merci pour CR très sympathique !


Pour la pp9, franchement je pense que je fais un 2nd barrel au minimum aussi au turn, jamais check chez moi là... et du coup sûrement 3ème barrel avec l'apparition de l'As river...


Etonnant ce que tu relates de neuville25, merci pour le partage !


GL pour ton prochain Live ! #Live4Ever

mad_thorgal 09/05/2013 15:55



Oui j'ai hésité sur le K mais c'était vraiment le type de joueur passif à suivre au flop avec 2 overcards, j'ai voulu contrôler un peu le pot, n'ayant pas eu le temps de le cerner.


Pour Neuville25, il dit qu'il est beaucoup critiqué pour ce coup, mais qu'il assume. Pas mal de choses intéressantes d'ailleurs dans cette vidéo, j'en reparlerai bientôt.


Prochain live à Bourges le 19 mai (et le 20 si ça se passe bien) pour un beau deepstack, avec une meilleure structure que celui de Pornichet qui n'était qu'un faux deepstack. J'y suis invité tous
les ans (puisque ne faisant pas partie d'un club je dois être parrainé pour y participer), j'ai enfin dit oui! ^^



Présentation

  • : Le blog poker de mad-thorgal
  • Le blog poker de mad-thorgal
  • : Ma vie de joueur amateur de poker: mes réussites, mes échecs, mes rencontres, mes objectifs... Membre de la communauté LKTeam et des forums pokeras73, Poker Académie, Ecole Française de Poker, Made in Poker, Club Poker, DavidL Communauty.
  • Contact

Partenaire

Card Player France - La référence

Recherche